Actualité

Détail

Accueil » Actualites » Détail
Nairobi : Forum des Medias sur le Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction (DSSR)

Nairobi : Forum des Medias sur le Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction (DSSR)

25 Juillet 2018

Les journalistes réaffirment leur engagement pour l’amélioration de la condition de la femme africaine

En marque du Dialogue régional sur l’avancement de l’égalité des sexes et des droits en Afrique tenu à Nairobi au Kenya, l’IPPF Région- Afrique a organisé du 4 au 6 juillet 2018, un Forum à l’intention des journalistes sur les Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction. L’objectif est d’amener les medias à comprendre et mesurer davantage leur rôle dans la promotion des droits en santé de la Reproduction et dans l’égalité des sexes.
La rencontre a permis aux medias africains d’échanger et de réfléchir ainsi sur leur contribution dans le vaste programme continental initié par l’IPPF-Région Afrique pour l’éducation sexuelle complète des jeunes et l’égalité des sexes en Afrique. Les organisateurs de ce forum ont saisi l’occasion pour outiller ces professionnels des medias, sur le contenu du Protocole de Maputo et son plan d’action opérationnel. « L’IPPF essaie à partir de telles rencontres, de raffermir ses liens avec les medias qu’elle a toujours considéré comme des acteurs clés dans le combat pour le mieux être des filles et femmes en Afrique », a affirmé le Directeur Exécutif de l’IPPF-AR, M. Lucien Kouakou.
« Nous sommes convaincus que les journalistes ont le pouvoir de changer le monde. Nous attendons avoir des «journalistes champions» pour des droits en santé sexuelle et de la reproduction. Nous encourageons les medias à s’impliquer sérieusement dans la sensibilisation des populations et la dénonciation des pratiques néfastes afin d’impacter le changement dans leur milieux et ainsi booster la marche de l’Afrique vers le développement » a-t-il ajouté.
Pour le Conseiller principal en communication de l’IPPF-AR, M. Césaire Pooda, collaborer avec les medias est un principe acquis pour l’IPPF. « La cartographie des partenaires stratégiques de L’IPPF met en bonne place les médias et l’IPPF se tient plus que jamais prêt à travailler avec les journalistes du continent pour le changement de la condition de la femme », a-t-il précisé.
Ils étaient une trentaine de journalistes présents à cette rencontre, à réaff irmer leur engagement pour les questions de population, des droits sexuels et reproductifs des jeunes et femmes.

Partager:

Je soutiens les actions de l’ATBEF